Faire tu tricycle


Au secours, je ne sais pas faire du tricycle !

Cher futur cycliste, avec ce guide, nous aimerions vous donner quelques conseils, explications et aides pour la conduite d’un tricycle.

 

Tout d’abord : vous pouvez le faire !

Si vous vous asseyez sur le tricycle pour la première fois en tant qu’adulte et que vous avez l’impression que le tricycle tire vers la droite ou vers la gauche lorsque vous tournez, ce n’est pas tragique. Vous partagez ce problème avec 50 % des personnes qui roulent habituellement en tricycle ou qui en ont roulé un à un moment donné.

Et ce, quel que soit l’âge ou le handicap. Vous devriez également le savoir : Quand vous étiez petit, vous deviez faire du tricycle et n’avoir aucun problème.

Ensuite, vous avez probablement eu une phase d’entraînement assez douloureuse en faisant du tricycle. Au lieu de diriger avec la barre de direction, vous avez dû apprendre à diriger en déplaçant votre poids. Vous pourrez gérer ce processus dans l’autre sens !

Et sans contusions, car un tricycle avec votre enfant ne se renverse pas si facilement. Pour diriger le tricycle, il suffit de déplacer la barre de direction et de ne pas incliner le haut du corps sur le côté.

Car, par exemple, si vous vous inclinez vers la droite pour rouler à droite (voir photo 3), vous tirez automatiquement le guidon avec votre bras gauche pour rouler à gauche.

En d’autres termes, c’est exactement la direction opposée dans laquelle vous voulez rouler. Pour éviter cela, il suffit de garder le haut du corps en position verticale. C’est tout.

Pour réussir, il serait bon que vous puissiez vous entraîner avec le tricycle et un assistant, d’abord sur une grande place, sans obstacles. Surtout, ne vous mettez pas sous pression et contentez-vous de quelques petits progrès au début. C’est une question de pratique, et elle est finalement mise en œuvre dans l’esprit.

 

Conseils pratiques

Placez d’abord le tricycle sur une surface plane et serrez le frein de stationnement.

Maintenant, le tricycle doit être ajusté à vos mensurations. Cela signifie que lorsque vous êtes assis sur la selle avec les deux mains sur le guidon, vous devez avoir le haut du corps penché vers l’avant d’environ 10°. Vous pouvez influer sur cette situation en réglant la hauteur et l’inclinaison du guidon et la position de la pince de la selle.

La hauteur de la selle doit être réglée de telle sorte que lorsque les pédales atteignent le point le plus bas, la jambe est presque entièrement tendue (voir photo 2). Toutes les vis du tricycle doivent être serrées et la pression des pneus doit être correcte (voir aussi le manuel d’instructions).

Maintenant, pour vous entraîner et vous mettre en confiance, sans conduire, avec le frein de stationnement serré, inclinez le haut du corps plusieurs fois vers la droite et vers la gauche (voir photo 3). Vous remarquerez bientôt à quel point le tricycle est stable. Mais veuillez également noter que sur les surfaces en pente ou dans les virages à grande vitesse, la stabilité contre le renversement a ses limites.

Demandez maintenant à un assistant de se placer devant le tricycle et de tenir fermement le guidon lorsque vous roulez lentement (1ère vitesse) afin de pouvoir rouler dans la direction souhaitée (photo 4). Concentrez-vous sur le maintien de la verticalité du haut de votre corps.


Si vous trouvez que vous tenez le guidon très serré et que vous ne pouvez pas garder la direction, essayez de diriger du bout des doigts seulement (photo 5). Il est également important que vous ne regardiez pas la roue avant, mais que vous dirigiez plutôt vos yeux vers l’endroit où vous voulez vous approcher. Gardez toujours le haut de votre corps en position verticale !

Si vous faites ces exercices plus souvent, plusieurs jours de suite, avec l’endurance nécessaire, le succès est garanti et vous roulerez dans la direction que vous souhaitez. Vous pouvez désormais passer facilement à la vitesse supérieure et rouler plus vite. Mais attention : si vous n’êtes toujours pas sûr de la direction, ne sautez jamais de la selle, afin que le tricycle ne roule pas sur vos talons ! Alors : restez assis, freinez et arrêtez-vous ! Ensuite, il suffit de se concentrer à nouveau et de continuer votre voyage.

Instructions générales


Enfin, quelques notes :

N’entrez pas dans la circulation publique avant de vous sentir absolument en sécurité en utilisant le tricycle.

Respectez toujours le code de la route et, en cas de doute, renoncez à votre droit de passage.

Évitez les routes à forte inclinaison latérale et approchez les obstacles et les bordures à angle droit pour éviter de basculer.

Lisez attentivement le mode d’emploi et observez les règlements et les instructions qui y sont documentés.

Traitez votre tricycle avec soin et faites effectuer régulièrement les contrôles prescrits pour maintenir le niveau de sécurité nécessaire.


Si vous prenez tout cela à cœur, vous éprouverez un tout nouveau sentiment de mobilité et de qualité de vie ! Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir, de joie (photo 1) et surtout,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post